Hellblade : Senua’s Sacrifice. La folle surprise.

C’est il y a moins d’un mois que Hellblade : Senua’s Sacrifice a attiré mon attention. Pour tout dire, je l’avais un peu éclipsé lors de l’E3, mais la publication d’une vidéo dans mes fils d’actualités des réseaux sociaux m’a rappelé sa sortie prochaine, et m’a vite donné envie. Je ne savais trop rien de lui en vérité mais j’ai eu envie de découvrir l’histoire autour de ce personnage principal mystérieux. L’univers allait être particulier, la bande annonce nous le fait vite savoir, et ça a éveillé mon attention. Le 8 août le jeu est sortie en version dématérialisée, j’ai enfin pu le découvrir et laissez moi vous en parler aujourd’hui.

L’histoire paraît plutôt simple au premier abord : Senua a perdu son fiancé Dillion et elle décide de rejoindre le monde des morts Hellheim pour tenter de le ramener à la vie. Mais elle est brisée psychologiquement par cette perte, et fait face à de multiples voix intérieures et à ses démons. C’est clairement ce qui va donner le ton et apporter l’ambiance si particulière au jeu. Sachez que je vais au mieux vous donner mes sentiments sur le jeu sans spoiler.

{ Un scénario bien mené et une héroïne attachante

Comme je l’ai dit, je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec Hellblade mais j’ai été très rapidement plongé dans l’histoire et je me suis prise d’affection pour Senua. Même si ces problèmes psychologiques sont omniprésents dans le jeu par les voix qui peuplent son esprits, la jeune fille se révèle être une vraie guerrière, pleine de courage et de volonté. Sa quête pour retrouver son amour perdu m’a touché et j’avais hâte de l’aider à réussir.

Concernant l’histoire en général, j’aime énormément comme le jeu choisi de nous révéler le passé de Senua. C’est bien amené, et donne vraiment de l’entrain au scénario. Ca m’a beaucoup aidé à m’attacher à la jeune guerrière et a vouloir découvrir toujours plus son histoire.

{ Un univers sur fond de mythologie

L’univers de de Hellblade est assez spectaculaire et très réussie. Le mélange entre la mythologie Nordique et les délires psychologiques de Senua nous offre un résultat très intéressant. Plein d’informations sur les mythes Nordiques sont racontés tout au long du jeu et pour moi qui n’y connaissait pas grand chose, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir.

L’ambiance du jeu si particulière est la première chose qui m’a plu, on entre tout de suite dans le bain grâce aux nombreuses voix qui chuchotent dans la tête de Senua. Je n’en dit évidemment pas trop pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir si vous choisissez de faire le jeu mais sachez que l’ambiance de Hellblade est un énorme point fort, et c’est ce qui le rend si original.

{ Des phases de gameplay impressionnantes

Le gameplay du jeu est assez simple pendant les combats; roulade, coup rapide, coup lent et un ou deux autres boutons utilisables. Au final, les combats peuvent paraître répétitif, mais personnellement, je n’ai pas du tout eu cette impression. La petite variété des ennemies et la difficulté du jeu m’ont permit de voir chaque combat comme des mini challenges et j’ai pris beaucoup de plaisir. J’ai trouvé les boss très intéressant d’ailleurs.

En plus des combats, on retrouve des phases d’énigmes. Elles ne sont pas très compliquées mais apportent un petit plus. On retrouve même des phases de jeu qui m’ont extrêmement plu : comme celle où il faut faire confiance à son ouïe, celle où il faut éviter les zones sombres ou encore celle où on doit évoluer dans le noir complet. J’ai vraiment été impressionnée par tous ces moments, encore une fois Hellblade joue avec l’originalité et nous fait ressentir les choses comme peu de jeux le font.

En plus de tout ça, Hellblade : Senua’s Sacrifice nous offre une bande originale vraiment chouette qui correspond parfaitement au thème du jeu et apportent un petit côté épique à certaines scènes. Vous l’avez compris, j’ai été enchanté par ce jeu que je n’attendais pas et il restera un de mes meilleurs souvenirs de cet année. Son originalité, son ambiance et son univers en font un jeu si particulier qui saura satisfaire ceux qui, comme moi, sauront se laisser entraîner par l’histoire de Senua.

Cet article a été lu par 1019 petits chats !

Laisser un commentaire

3 Comments

  1. Sur un petit nuage

    11 septembre, 2017 at 12 h 09 min

    Coucou, mon copain me l’a montré au début de mois, depuis je ne l’ai pas vu y retoucher, il faudra que je lui en reparle cet aprem pour avoir son avis dessus. Au début, il semblait mitigé, pas trop emballé, mais intéressé quand même …XD
    Bonne journée

    1. Tiphanie

      20 septembre, 2017 at 10 h 35 min

      C’est un jeu très spécial, faut vraiment aimé le genre mais c’est une pépite 🙂

  2. Alex Effect - TFGA – S03E03 : Les uns connus des autres

    20 octobre, 2017 at 12 h 58 min

    […] l’inconnu qui m’a le plus marqué. A vrai dire, je n’y ai même pas joué puisque c’est Madame qui était aux manettes. Et pourtant … derrière ce nom faussement révélateur se cache une […]